Les Catilinaires résumé, présentation et citations

Les Catilinaires résumé et présentation

Les Catilinaires est le troisième roman si l’on considère que les combustibles n’était pas un roman mais une pièce de théâtre. Il est sorti en 1995. Sur le site internet d’Amélie Nothomb, on peux lire sur ce roman : « Ma femme et moi, nous pensions avoir atteint le port. Personne ne viendrait déranger notre solitude dans ce coin perdu au fond de la forêt. Mais il ne faut jamais se croire hors de danger : l’ennemi guettait, en la personne de notre voisin. Méfiez-vous des voisins, surtout s’ils se taisent avec autant d’obstination que Palamède Bernardin. » Je pense que cette phrase résume bien ce livre…

C’est l’histoire d’un couple de retraités (Émile et Juliette) qui trouve une maison idéale, très isolée, leur permettant de ne pas être embêter par le monde extérieur et surtout, ils étaient sur d’y avoir des jours heureux.

Emile Hazel est un ancien professeur de Latin. Il est marié à Juliette depuis 59 ans. Ils ont trouvés leur maison, « La Maison« . Autour,  ils ont  juste en voisin un couple dont le mari est un ancien médecin cardiologue, Palamède Bernardin.

Les nouveaux propriétaires vont faire connaissance de ce médecin, et ne vont pas réussir à s’en défaire. En effet, tous les jours de 16h à 18h, Palamède Bernardin va venir s’inviter et s’assoir sur « son » fauteuil, sans parler, et répondant aux questions par des « oui » ou « non », un personnage très peu bavard. Quel étrange personnage ce Bernardin… Je dois dire que tout au long de la lecture, il met mal à l’aise.

Emile et Juliette considère ce Bernardin comme un « Tortionnaire« . Mais ce qu’ils ignorent, c’est que leur vie va être chamboulée…

Je ne vais pas vous raconter la suite, mais si vous aimez les romans noirs avec de l’humour à couper les « betteraves », c’est pour vous :p. Si vous souhaitez lire un roman léger, qui vend rend heureux, ne le lisez pas, si vous adorez les histoires d’Amélie Nothomb, je crois que vous pouvez vous lancer dans la lecture de ce roman les yeux fermés.

Ce que je retient avant tout de ce roman, c’est l’envie de virer ce M. Bernardin à coup de pieds aux fesses ^^. A noter également que le roman porte très bien son nom …

Les couvertures du livre Les Catilinaires :

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

Couverture du livre Les Catilinaires

 

Quelques citations et phrases importantes du roman Les Catilinaires :

- Le bonheur forcé est un cauchemar…
- La sagesse n’est jamais du côté de celui qui parle…
- On ne sait rien de soi. On croit s’habituer à être soi, c’est le contraire. Plus les années passent et moins on comprend qui est cette personne au nom de laquelle on dit et on fait les choses…
- Il est bien plus divertissant d’être ennuyeux que d’être intéressant…
- L’avantage des nuisances est qu’elles poussent les individus jusque dans leurs derniers retranchements…

 

Ce roman a remporté le prix Jean Giono en 1995.

Si vous avez lu ce livre, Les Catilinaires, qu’auriez vous fait à la place d’Émile ?

Laisser une réponse

  

  

  


huit + = quinze